Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Bloomberg-Rubinstein  En Afrique, la fondation de Michael Bloomberg finance entre autres des projets pour le renforcement du rôle économique des femmes. La fondation de Michael Bloomberg, l’ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.  Mardi 5 août, la fondation de l’ex-maire de New York, Bloomberg Philanthropies, accueillera, avec le département américain du Commerce, le premier US-Africa Business Forum, au Mandarin Oriental de Washington. Les grands patrons du privé et les chefs d’État des deux côtés de l’Atlantique, dont le président Obama, discuteront des moyens d’accroître l’investissement et le commerce en Afrique.  450 millions de dollars  Ce rassemblement ne pouvait avoir de meilleur coorganisateur et maître de cérémonie que Michael Bloomberg. Homme d’affaires avisé, il a redoré le blason de New York, tout au moins de Manhattan, pour en faire une cité riche et prospère. À 72 ans, après trois mandats à la tête de la mairie de la ville (jusqu’en décembre 2013), il peut désormais cultiver sa fibre caritative.  Bloomberg Philanthropies, qui a généreusement distribué 452 millions de dollars (328 millions d’euros) en 2013, a fait de l’Afrique l’un de ses terrains d’action privilégiés - mue par la conviction, martelée par Bloomberg lui-même lors de son récent voyage en Afrique du Sud, que le continent jouera un rôle croissant dans les affaires internationales.  Projets  En Afrique, la fondation finance des projets pour la formation de journalistes, le renforcement du rôle économique des femmes, la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou contre le paludisme.  En avril, elle a annoncé un investissement de 5 millions de dollars pour la production de lampes à énergie solaire au bénéfice de populations n’ayant pas accès à l’électricité.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »