BENIN:Affaire de vol et sortie frauduleuse d’intrants au Bénin:Les inculpés relaxés par le Tribunal de Kandi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Les personnes inculpées dans l’affaire « sortie frauduleuse d’intrants agricoles » sont désormais libres de leurs mouvements. Selon nos sources, elles ont été relaxées par le tribunal de Kandi. Qu’il vous souvienne, cette affaire a défrayé la chronique et est soldée par la radiation de certains des mis en cause par le Conseil des ministres des 11 et 12 Juin 2014, du gouvernement de Yayi Boni. Ledit Conseil des ministres avait retenu, citation ; « le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a rendu compte au Conseil des Ministres des sorties frauduleuses d’intrants agricoles du territoire national au travers de camions interceptés par le Commissariat de Malanville. Il ressort de ce compte rendu, la forte implication du Responsable du développement rural de Kandi, Amadou Abdou et du Magasinier Hospice Fanou tous en service au Carder à Kandi.

En prenant acte de ce compte rendu, le Conseil des Ministres a décidé
: au titre des sanctions administratives, de la radiation pure et simple des intéressés de l’effectif des agents de la fonction publique ; au titre des sanctions pénales de confier le dossier au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme, aux fins de poursuivre les enquêtes en vue d’identifier toutes les complicités éventuelles et d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des mis en cause et leur faire payer par les moyens appropriés les préjudices financiers encourus par l’Etat du fait de leur forfait »Du relevé de ce Conseil des ministres, il fallait saisir l’Autorité nationale de lutte contre la Corruption en vue des dispositions éventuelles à prendre à son niveau. Mais certains analystes avaient déjà dit que cette décision du gouvernement était précipitée. Et la décision du tribunal de Kandi vient confirmer cette précipitation. Cet arrêt de justice bat en
brèche la décision du Conseil des ministres, qui, à en croire les juristes, ne saurait être considérée comme une décision de justice. Le Rcpa de Kandi, Amadou Abdou, arrêté, le 16 juin a recouvré sa liberté. Mais, interrogé par nos soins, il n’a pas souhaité faire de déclarations. Il a remercié Dieu, ses parents et tous ceux qui l‘ont soutenu. Mais à l’analyse de la décision du Tribunal, l’on pourrait dire que ce qui est reproché aux mis en cause est très loin de rabaisser le développement économique du Bénin. Nos sources nous renseignent que les mise en cause ont justifié que ces intrants ont été bien achetés. Ils ont produit les pièces justificatives de la perception par le Trésor public du prix de ces intrants. Ironie du sort, la libération des inculpés dans cette affaire de vol et vente d’intrants intervient quelques quatre jours après l’éjection du ministre Fatouma Amadou Djibril, alors ministre de
l’agriculture. Cette relaxation des inculpés sonne pas comme un cinglant désaveu pour le Gouvernement de Yayi Boni.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »